Travaux de préparation de la peinture 2017

Par mer voici notre monture

Par mer voici notre monture
été 2013 gracieuseté Michel Sergerie

mercredi 21 juin 2017

Bilan de la saison 2017

Bonjour amis et supporteurs du Moyak

Encore cette année nous avons progressé sur les améliorations de notre monture. Pour cette raison, la saison de navigation a proprement parlé fut écourtée. Nous avons travaillé 6 semaines à l'automne avec un retour hâtif au printemps pour un gros mois de réfection de la coque en vue d'appliquer une nouvelle peinture. 

Nous nous sommes quand même rendus dans les Exumas (Staniel Cay) ce qui avec le retour représente une balade de 1000 mille nautiques. Nous avons naviguer de façon très relax. Nous nous sommes attardés dans les mouillages les plus beaux. Nous attendions le beau temps pour prendre la mer. Ce fut une saison des plus reposantes. Nous avons volontier navigués''ti-pépère''.

Ce printemps, nous avons donc préparé le bateau pour l'application d'une nouvelle peinture. Le bordée de notre voilier avec les années présentait du ''faïençàge'' sur son revêtement extérieur. Il s'agit de fissures de surface similaires à celles des poteries de faïence. Celles-ci ne disparaissent pas sous la peinture. Elles doivent absolument être éliminées par sablage. Après, il faut recouvrir de nouvelle fibre de verre, sabler a nouveau et ensuite niveler au putty d'époxy et resablage. Du gros travail dans la chaleur floridienne. Ce projet de peinture étant en soit une grosse besogne ,cette étape de préparation était essentiel si nous voulions atteindre un résultat convenable. J'ai préparé un onglet avec photos sur ce gros mois de ''fatigues''.  Comme vous le verrez cela valait la peine.

Il faut ajouté a ça d'autres ''cossins'' du genre : éolienne, tangon, poulies de renvoie et winchs pour prise de ris au cockpit , réservoirs d'alu. pour le fuel avec pompe et tuyauterie et bien d'autres qui au total nous laisses songeur quant'à la besogne que peut se taper des ti-vieux en santé. Des galériens ou presque ;-)

Au cours de la saison 2016 nous avions constaté que notre voilier sous voile rencontrait les performances attendues. Cette année avec l'ajout de la nouvelle transmission, sous moteur uniquement notre voilier fait aisément ses 6 noeuds peinard et silencieux. Le rêve. Ce succès nous encourage dans la poursuite de l'aventure. C'est maintenant avec moins de regret que nous y laisserons d'autres chemises :-)


Cette été nous nous préparons pour un hiver de cabotage dans les eaux cubaines. Lucie se met à l'espagnol. Moi je prépare l'itinéraire, l'achat des cartes. Je profite aussi de l'été pour compléter divers petits travaux pour le bateau, cette aspect n'arrête jamais. Toute en rêvant aux ''big'' langoustes pas farouches des Jardins de la Reine.

A+