Travaux de préparation de la peinture 2017

Par mer voici notre monture

Par mer voici notre monture
été 2013 gracieuseté Michel Sergerie

vendredi 28 mars 2014

Fin de notre odyssée terrestre

Bonjour amis et supporteurs des aventures du Moyak

Notre première étape sur le chemin du retour est un arrêt à Tallahasee pour reprendre notre pneumatique. À la faveur de cet arrêt obligatoire nous découvrons un nouveau State Park . Celui de la rivière Suwannee.





Cette imposante rivière nous rappelle le Saguenay. L'eau y est brune, comme une infusion de thé. Il y a plusieurs rivières de cette envergure autour du Golf du Mexique. Elles prennent leur source dans les contreforts des Appalaches plus au nord. On dit que l'érosion intensive de ces montagnes au cours des âges est à l'origine de l'ensablement du littoral du Golf du Mexique.








Thé en rivière...








On y découvre des tortues se chauffant la ''couenne''





                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             

et de magnifiques ''live oaks'' dont certaines souches sont l'hôte d'une faune incongrue :0)









Chouette! des ch'feux.








Notre prochaine escale est le State Park Anastasia à Sainte-Augustine sur la côte nord-est de la Floride. Cette petite ville vaut le détour avec son charme unique résultant de ces multiples occupations. Les navires espagnols formaient des convoies afin de réduire les pertes lorsqu'ils ramenaient les richesses du nouveau-monde. Et c'est à Saint-Augustine que la flotille se regroupait pour pointer le cap vers la métropole. Très tôt donc, cette endroit avait un caractère stratégique. Saint-Augustine est aussi l'une des plus ancienne agglomération d'Amérique.







Un legs de l'occupants espagnols. Le Fort Castillo
de San Marco.









Le pont ''Bridge of Lions'' enjambant l'Intracoastal Waterway''. Les tites-tours marquent les 4 coins du pont levis.










Le phare de Sainte -Augustine est magnifique. On s'imagine un gros''candy'' où l'enseigne du ''biggest barber of the world''. Et en pleine ville, c'est pittoresque!












Saint-Augustine reçoit souvent la visite de magnifique voilier, celui-ci s'appelle ''Boléro''.










Ici, un galion espagnol restauré. Ça semble réussi. Il a de la gueule.











Et faut surtout pas s'imaginer qu'il fait toujours ''grand bleu''. Les vents de la mer chargé de sel ''profilent" la végétation du parc et des environs.






Le dernier  parc de notre "aventure" est situé sur Jeckyll Island en Georgie. Grande comme l'Ïle aux Coudres avec trois golfs et de magnifiques chênes (Live Oak). Nous avons adorés ce petit paradis. D'ailleurs ce n'est pas d'hier qu'on l'aime. Les premiers milliardaires américains en ont fait leur "retraite d'été". Le Jeckyll Island Hotel est un immeuble magnifiquement conservé ou encore aujourd'hui  une clientèle bien nanti pratique le très chic ''criquet''.







Image d'une autre époque











Jeckyll Island Hotel possède encore l'empreinte de la richesse. Et il est "rose", rapport?










L'Île est sillonnée de pistes cyclables asphaltées cheminant sous la voûte ombragés des ''live oaks''. Lors des canicules d'été, il doit faire bon y pédaler.






Le littoral au nord-est de l'île subit une érosion suite à la monté globale des eaux provoquée par la fonte des glaciers. Autrefois endiguée celle-ci a été lentement emportée et les splendides live oaks qui y poussaient ont été couché sur la plage. Cela donne un endroit très particulier ou même à l'horizontal ces géants réussissent encore a nous émouvoir. On les appelle ici  ''driftwood''.







À la faveur du "spring break" des mini-bus remplis de jeune visitent ce lieu magique et les arbres se parent d'une fructification inattendue et heureusement éphémère.









C'est la première fois en pleine nature que je vois un volatile de bonne taille prendre la pose ''Audubon'' . Cette photo fait voir aussi, une image typique de l'Intracoastal.






La remontée au nord s'est déroulée sans encombre sauf un petit retard pour changer les ''bearings" et les pneus de la remorque. Cela aurait pu être fâcheux. Parfois nous sollicitons notre bonne étoile :-) Faut pas qu'elle s'endorme. Nous sommes de retour depuis jeudi et déjà nous sommes allé skier à l'occasion d'un magnifique dimanche ensoleillée à Sutton. Ici bas, il faut prendre tout les bons moments. Agrémenter la vie de voyage et de sport c'est notre recette pour le ``BANNEUR``.





Ces deux paires de skis sont maintenant très ''vintage''. Ce sont les deux paires que j'ai eu et que j'ai encore. Dans les centres de ski on ne me demande pas mon âge ;-)











Pis au nord, on retrouve nos Amours....

Voilà pour notre hiver, j'espère que ces petits reportages ont été intéressants et qu'ils ont pu vous émouvoir. Nous reprendrons notre route, cette fois sur l'eau. Nous aurons beaucoup à faire dans les prochains mois, à la préparation du bateau. La retraite, connait pas!!!!

On se revoit à la mi-août où débutera notre descente vers le sud en voilier.

À plus

Lucie et Michel



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire