Travaux de préparation de la peinture 2017

Par mer voici notre monture

Par mer voici notre monture
été 2013 gracieuseté Michel Sergerie

samedi 20 février 2016

Enfin Georgetown !

Bonjour parents amis et supporteurs de l'odyssée du Moyak

À Nassau, où nous acceuillons mon beau-frère Gilles nous essuyons encore une fois un cold front. Le lendemain, nous fuyons au plus vite, ce mouillage incertain. Pendant cette épisode où le vent soufflait régulier 25 à 30 noeuds, nous avons chassé, de jour heureusement, sans dommage. Dans la nuit au plus fort des bourrasques nous nous aidons du moteur au ralenti pour nous maintenir sur l'ancre.

Cette année, l'hiver aux Bahamas est difficille, de quoi prendre de l'expérience, croyez-moi...

Nous ferons notre périple vers Goergetown (140 mn environ) en quatre jours dont une journée fut utilisée pour refaire nos forces. Pour cette fois notre visite de l'archipel des Exumas ne fut qu'un bref survol. Nous comptons être plus relax lors de notre retour à la mi-mars.

La première étape : Nassau -Allens Cay (celui des iguanes) petite course de 35 milles avec vent léger du nord-est avec du beau soleil. Ce fut la plus facile.

Le mouillage de nuit dans Allens Cay fut pénible. Un vent fort de l'ouest faisait débouler les vagues dans la passe donnant accès au banc. Nous y étions bien protogés certes mais savamment bien roulés comme douze autres voiliers à l'abri dans le petit havre.

Au matin nous entreprenons la deuxième étape. Je fut le premier à déguerpir d'Allens Cays, destination Staniel Cay (Big Major) 45 mn au sud. Au dire des voiliers témoins de notre sortie vers le banc cela semblait tout a fait ''rock and roll''. Nous apprimes plus tard à Goergestown, que nous voyant malmenés plusieurs remirent leur départ au lendemain. Pour nous ce ne fut pas si pénible, notre voilier est solide et il encaisse bien les coups dans une mer de face. La suite du périple fut dans du vent toujours de l'ouest de 20 à 25 nœuds. Nous avons été surpris de l'état de la mer. Les creux étaient de 5 à 6 pieds, très rapprochés. Comme quoi le banc ne doit pas être prit à la légère, il y a un bon ''fetch'' ou le vent s'en donne à cœur joie.

Troisième étape, après avoir étudié méticuleusement la météo, les marées et courants pour les ''cut'' à notre portée, nous prenons le sound par le ''cut'' de Staniel Key. Nous ferons donc 65 milles
pour atteindre notre destination finale Georgetown. La ballade fut très agréable avec du vent portant et constant jusqu'à la fin. Nous avons même fait de la voile pure, pour une rare fois sans l'assistance de notre moteur. Génois complet et deux ris dans la grande voile. Nous avons fait une belle moyenne de 5,5 nds. avec parfois du 7 nds.

Nous voilà donc à Goergetown où nous essuyons encore une fois un cold front. Cette fois le fond de sable tient à merveille. Notre ancre Rockna s'y enfonce tout à fait ravi par des bourrasques de 35 nœuds.

Nous y écoulons des jours paisibles. Nous marchons sur la magnifique plage au vent de L'Ile de Stocking Island, faisons des ''happy hours'' sur Volley Beach ou nous rencontrons les Québécois bourlingueurs comme nous qui s'y trouvent. Les vacances quoi! Et c'est bien ainsi...

Quelques photos suivent pour vous faire suer ;-)

Entrée du port de Nassau, sur la gauche Paradise Island
Arrivée de Gilles à Nassau

C'est sur ce petit bout de plage de Allans Cay que se tiennent les iguanes ''domestiques''... pas vraiment un ''must''

Je le tiens le bougre...

La croisière est plus dure cette année.. Hen! mon Gilles?     

ThunderBall Cavern et le cut de Staniel Cay sur la droite

Étranges formation à l'entrée du ''cut'' de Staniel Cay comme des dunes pétrifiées

du mouvement sur le banc

Les dauphins sont rares cette année! sont pas fous

Les petites ''lucioles'' du havre de Goergetown

sentier de marche sur Stocking Island

Sur le banc de Stocking Island.... Photo de Gilles Roy

Lucie devant la rade de Goergetown

un autre selfie de gens heureux

La rade le regard vers le nord

la plage au vent de Stocking Island sauvage et majestueuse


Gilles a l'air heureux de partir :)

Tiens de la neige!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Lucie et Michel

1 commentaire:

  1. Beau reportage, bonnes photos. On vous suit présentement du secteur de Veracruz. On est arrivé sur le bord du golfe. C'est un autre décor. On fait un voyage tout à fait excitant avec notre New-West. Le secteur dangereux, soit celui des USA est maintenant derrière. Ici, au Mexique, c'est tout à fait convivial :) Bon vent!!

    RépondreSupprimer