Travaux de préparation de la peinture 2017

Par mer voici notre monture

Par mer voici notre monture
été 2013 gracieuseté Michel Sergerie

jeudi 19 février 2015

Tout prêt du paradis terrestre

Bonjour amis et supporteurs du Moyak

Nous revoilà, fin prêt pour l'aventure.
Voile pure sans moteur... assez rare finalement

Moment de détente quelques part sur le Yellow Bank
Notre passage au Québec fut intense et réconfortant. Nous avons même goûté aux plaisirs de l'hiver étant témoin d'un carambolage sur l'autoroute 20. Heureusement nous n'avons pas été impliqués, que sueurs froides, ce qui nous est assez familier... Maudite glace noire, essaie d'expliquer ça a un Bahamien.

Un petit mot sur Nassau. Nous y avons séjourné tout de même deux semaines. Les aquariums de la cité d'Atlantis sont à la hauteur. La ville est assez quelconque. Très pénible d'y circuler lorsque le flot des retraités descendent des bateaux de croisière, qui y séjournent une demi-douzaine à la fois.
Hotel ''Atlantis'' vue de Nassau

Ici trois paquebots imaginez le tas d'ordure à gérer... Gros problème d'environnement


Nassau est aussi affligé d'un constant problème d'odeur. Les déchets municipaux sont brûlés à ciel ouvert en banlieu . C'est Nassauéabond si vous me permettez. Urgent besoin d'un incinérateur.

Nous entreprenons maintenant le clou de notre voyage, l'accès au ''petit paradis''. L'Archipel des Exumas.

Premier arrêt, Highborne Key après une agréable traversée du Yellow Bank. Balade de 30 mn. Où nous nous sommes même permis pour la première fois, de la voile ''pure'', pas d'engin, géééééénial.


Ah! Oui! Depuis Nassau, nous avons un compagnon de voyage. Il s'agit de mon bove Gilles, la ''ressource naturelle'' celui qui nous a aidé à armer le bateau à St-Augustine, que je remercie pour les photos.

Deuxième arrêt, Shroud Cays 15 mn au sud. L'intérêt de cette île est la ''mangrove'' intérieur sillonné de petits bayous que l'on parcourt avec le dinghy. Mon bove qui est un adepte de kayak était aux anges et regrettait de ne pas avoir son embarcation et son jet privé pour y revenir un jour incognito. Le littoral de l'île côté océan est une plage déserte de toute beauté que l'on découvre au bout de la ballade dans la mangrove. Je vous jure, c'est du pur bonheur. Par contre le mouillage sur mooring par vent ouest ou nord-ouest, même léger est sportif. La houle rebondit sur le littoral de corail de l'île et vient recroiser celle qui arrive créant un joyeux clapot. On apprécie avoir un bateau à déplacement lourd dans ces occasions.
Mangrove de Shroud Cay où l'on devine au centre l'ouverture côté océan.
Voici le passage vers l'océan
Et sa magnifique plage
de sable rose

Troisième arrêt, Staniel Cay et les environs.

Nous jetons l'ancre devant ce qu'il est convenu d'appeler la ''Pig beach''. En réalité c'est le mouillage à l'ouest de Big Major Cay. Cette petite plage est fort sympatique, mais il y a des cochons sauvages dont la survie dépend des offrandes des boaters qui y accostent en dinghy. Je vous laisse deviner en quoi est constituée leur disette quotidienne. Assez navrant comme attrait touristique.
La plage des cochons
qui rissssent de nous....
La mangrove ou palétuvier réussit à pousser à travers le calcaire de ces îles et ainsi le fractionner

Autre attrait de Staniel Cay se retrouve dans les grottes où on été tournées des scènes d'un film de l'agent 007 ''Thunderball''. C'est une belle petite plongée en apnée où l'on découvre les fameuses cavernes et en prime de beaux récifs de corail.
Îlot ''Thunderball'' l'accès aux grottes se trouve à la surface de l'eau en contact avec le rock

 Ça vaut le détour, d'autant que la variété de la profondeur des fonds dans les alentours renvoient toute une palette de couleur aux eaux de surfaces. C'est littéralement éblouissant lorsque le soleil est au zénith.

Le petit village sur Staniel Cay est bien coloré et typique. Il est sillonné de petites rues étroites que l'on visite en voiturette de golf. Le bar de Staniel Cay Yacht Club est accueillant et chaleureux. La musique raggea omniprésente et la ''Kalic'' font le reste pour l'ambiance ''full relax'' qui s'en dégage. On retrouve au village, de tout , pour très cher, vu l'éloignement. Il y a un aéroport avec vol régulier sur Nassau contribuant a l'entrée des marchandises et des ''touristos-dollards'' et ainsi faire vivre les coquets petits ''ressorts'' de l'Île.
Petites maisons pour les touristes à Staniel Cay et c'est pas donné...
Autres petits cabanons sur la face ouest du village de Staniel et nous boaters infortunés
Quelques Kalic dansent seules aux tables....

Le dernier attrait (pour les boaters comme nous) et non le moindre est le mouillage ''Between the Majors''. Il s'agit du bras de mer entre Little Majors Cay et Big Majors Cay. C'est quasiment un ''trou à cyclone'' bien protégé de tout les vents, sur fond de sable blanc immaculé, où l'ancre peut parait-il tenir, sans chasser , par des vents de plus de trente nœuds. Ce mouillage est réputé l'un des meilleurs des Exumas. On verra bien puisqu'on compte y demeurer à l'abri pour le cold front de ce WE. Tant qu'à encaisser du mauvais temps, aussi bien le faire dans un endroit idyllique, protégé de la fureur des Dieux...
Vue en plongée
et en hauteur sur le sud de ''Between the Majors

et le nord

Une piscine vous dis-je, un pied sous les quilles!!!!!!!!

Depuis notre nouveau départ de Nassau nous sommes enchantés de ce que nous offre les Exumas. Nous sommes comblés et espérons que le voyage se poursuive dans la même veine. Nous apprécions ce que nous avons et rendons grâce aux beautés de notre univers terrestre. Amen!!!!!!!

À plus chers amis et faut pas se gêner pour les commentaires si vous payez le cognac,gnac,gnac,gnac...

Lucie et Michel











3 commentaires:

  1. Idylique en effet. Profitez-en bien. Vous ne l'avez pas volé. Nous, on est sur le lac Titikaka présentement et ses îles flottantes. Rien à voir avec les Exumas :)

    RépondreSupprimer
  2. Ça me fait rêver! Par contre je garde le cognac pour moi, pour me réchauffer...
    Bon vent!

    RépondreSupprimer
  3. salut mon pot
    il y en a qui l,on l,affaire
    je suis de retour au travail st cib AMEN

    RépondreSupprimer